Le 25/01/2020

Le FC Quimperlé prend le large en seconde période

Après son accroc de samedi dernier, face à l'US Quimper (3-3), le FC Quimperlé devait retrouver le chemin de la victoire, sur son terrain, face au Quimper Italia afin de rester au contact de la première place. A 10 contre 11, les visiteurs sont revenus à hauteur tout de suite en début de seconde période mais les Tangos ont réussi à trouver un nouveau souffle pour porter l'estocade, avec un exceptionnel ciseau de Jean-Pierre Le Callet, qui a marqué le but de l'année à Jean Charter. La victoire est large grâce ce quart d'heure décisif à l'heure de jeu (4-1).

Dans ce match ouvert, à la prime à l'offensive, disputé sous un léger brouillard, le FC Quimperlé décrochait le premier frisson par un tir précis et puissant de David Perot, qui tapait la barre de Teddy Dihamou (9'). Quimperlé avait raison d'insister. La famille Queguiner se chargeait de créer la différence. Sur son côté, Louis servait idéalement par un centre distillé en retrait son frère, Léo. L'équilibre de la demi-volée faisait mouche pour marquer un vrai but d'avant-centre (1-0, 15'). 

Sur alternatif, le Quimper Italia séduisait par un jeu constamment orienté vers l'avant. Parti à la limite du hors-jeu, Alessandro Candela, seul devant Florent Philipot, manquait le cadre (30'). Equilibrée, la rencontre basculait sur une expulsion directe du milieu défensif du Quimper Italia, Soumahoro, sur une intervention musclée sur Franck Thomas (42').

Ce déséquilibre numérique ne semblait pas importer le Quimper Italia. Dès la reprise, Korobla Traoré réalisé un numéro, son centre était repris de la main par Jean-Pierre Le Callet; Didier Djohoré transformait le pénalty (1-1, 49'). Le Quimper Italia avait même une balle de 1-2 à la 59ème par l'excellent Candela. A la minute suivante, les Quimpérois se faisait punir par Florian Cornec, dont la frappe centrale et rasante passait sous le ventre, de Dihamou (60').

Quimperlé prenait le large par un ciseau exceptionnel de Jean-Pierre Le Callet, au second poteau dans la surface (3-1, 68'). Encore dans le ton, les Quimpérois pouvaient revenir à 3-2, toujours avec Candela (71'). Le FC Quimperlé portait définitivement le coup fatal sur un centre parfait de Léo Quéguiner conclu en tête piqéue par Pierre Yhuel. Cette victoire 4-1 remet les Tangos complètement dans le jeu de la première place dans ce groupe C de R2 (4-1).

Mentions légales