Le 22/11/2020

Le soir où la Halle des Sports chavirait de bonheur

Yamandu Peralta promettait du spectacle et de l'ambiance pour ce quart de finale de la Coupe de France et il n'a pas été déçu. Ce samedi 29 janvier 2011, à la Halle des sports d'Érgué Armel, les Quimpéroises recevaient ce qui se faisait de mieux en France après Cannes. Cette rencontre face à l'ASPTT de Mulhouse était un match de gala pour Silviya Tsikova et les Quimpéroises. La capitaine du QVB 29 promettait de donner le maximum pour être à la hauteur de l'événement devant un public attendu forcément très nombreux et tout acquis à leur cause

Ce soir là, les spectateurs assistaient à une rencontre qui allait devenir historique dans l'histoire du Quimper Volley. Habitués à des matchs spectaculaires depuis le début de saison, les supporters sont passé par tous les états. Il y avait tout au long du match une intensité entre deux belles équipes qui ne lachaient rien, rendant coup sur coup aux assauts adverses. Les Quimpéroises euphoriques remportaient les deux premiers sets face à des Alsaciennes bousculées d'entrée de match. A ce rythme là, Mulhouse se dirigeait vers une cinglante défaite en trois sets secs.

Le chaudron bouillait pour atteindre son paroxysme au coup de sifflet final. Une fin de rencontre inoubliable avec deux balles de match sauvées dans le troisième set par la polonaise Sieradzan. Ensuite, Mulhouse faisait beaucoup de mal au service face à une réception quimpéroise qui subissait la pression adverse. Le coach Yamandu Peralta modifiait le positionnement de ses joueuses en début de tie-break. La réaction des Alsaciennes arrivait tardivement et entre temps, les finistériennes avaient pris le large. Pavla Duspivova parachevait le succès des Finistèriennes. Elle marquait l'avant dernier point avant de réaliser un dernier service gagnant. Devant un public tout conquis, les Quimpéroises, en état de grâce, se qualifiaient pour les demi-finales dans une ambiance indescriptible. L'étroitesse des scores réalisés dans les cinq sets prouvent l'apreté de la partie (26-24 ; 25-15 ; 27-29 ; 21-25 ; 16-14). Seul le sport peut procurer de telles sensations avec une communion des joueuses avec le public. 

Pour passer la dernière marche avant la finale, le Quimper Volley recevait en demi-finale, la formation du Cannet, la troisième équipe du championnat de Ligue A. L'aventure des joueuses de Yamandu Peralta s'arrêtait aux portes de la finale. Le Cannet (Ligue AF) se qualifiait face à Quimper (DEF) en l'emportant 3-0 (25-18 ; 25-20 ; 26-24). Les Quimpéroises avaient réussi à donner un formidable coup de projecteur sur le volley féminin à Quimper.

Vidéo des deux derniers points victorieux des Quimpéroises suivi de l'explosion de joie de la Halle des sports d'Ergué Armel

Mentions légales