Le 16/03/2019

Quimper y va tout droit

Deux points séparaient au coup d'envoi le premier relégable, Quimper de l'ultime sauvé en Ligue A féminine, Chamalières. Le poids de ce match retour valait énormément, psychologiquement et comptablement dans la course au maintien. Battu nettement à l'aller (3-0), Quimper voulait prendre sa revanche. Sans la pointue, Fanta Fofana, blessée sur le dernier entraînement par une entorse à la cheville, les Quimpéroises devaient être à leur meilleur du moment pour basculer du bon côté pour cette fin de saison. Chamalières connaissait parfaitement ses données de départ. Avec une pression bien moindre, les Auvergnates d'Atmen Toubani ont réussi le coup parfait en Cornouaille (1-3). Quimper est maintenant à cinq points de Chamalières. Autant dire un fossé important à six journées de la fin.

Ce match retour avait été coché depuis un bon moment par les deux équipes. Valant presque le parfum d'un match de coupe, la halle des sports ressentait la tension des matchs importants. A l'entame, Quimper répondait bien. La capitaine, Grace Carter entraînait ses partenaires dans son sillage (4-2). En face, les visiteurs possédaient avec le bras de la Camerounaise, Christelle Tchoudjang Nana, d'un atout à destruction massive (6-8). Quimper reculait d'un cran avec des Chamalièroises, réhaussant leur portée défensive (7-13).

Le bras de la Canadienne, Bellanger, donnait un relais aux solutions Auvergnates. A 8-16, Quimper jouait déjà en apnée pour la quête importante de ce premier acte. La meilleure joueuse sur le parquet, Tchoudjang Nana, marquait le point du set, mené avec un leadership assuré (17-25).

Dans le deuxième set, la réaction devait être de mise pour Quimper. Sur le bon tempo, Chamalières ne cherchait pas à réduire la voilure. Les Auvergnates avaient plus d'éléments décisifs dans ce duel, avec Belanger, Apolinario et Tchoudjang (8-12). Hormis Grace Carter, forte en vitesse dans ses déplacements soudains, Quimper peinait à dynamiser et créer d'autres impacts offensifs. La salle sentait le danger du 0-2 à la mi-temps et se mettait à pousser les Quimpéroises à aller quérir ce si important 2ème set. 13-16, Quimper revenait au contact. Le temps mort d'Atman Toubani donnait la mesure de la clé de ce set. Chamalières gardait sa marge de sécurité avec la centrale Apolinario (15-20). L'ancienne quimpéroise, Kathleen Gates, chipait le point important de cette fin de set. Chamalières breakait à 0-2 (20-25).

Dans les cordes, Quimper était dans la nécessité de dégager autre chose pour inquiéter cette équipe auvergnate. A 4-1, le début d'une révolte intervenait. Elle ne devait pas qu'être éphémère. A 11-7, avec une Romana Kriskova, en mode action, Quimper percevait le bon chemin. Or, la continuité n'y était pas, ce samedi soir. Retombé dans des travers de réception en berne, Quimper perdait son avance (14-14). Avec une crispation manifeste et un manque de confiance dans les actions, les locales embarquaient sur ce fin de set, sans sécurité (18-16). Le poing rageur, Grace Carter galvanisait ses troupes (20-16). Les nerfs étaient solides pour Quimper, qui restait en vie dans ce match (25-18).

L'énergie déployée avait été grande. Chamalières jouait son va-tout sur ce quatrième set pour marquer le coup presque définitif. 0-3, le ton était donné. Le combat était devenu total! Les coups par Pagultova, Nevot, Kriskova ou Carter étaient saignants. En face, Tchoudjang Nana tenait son équipe (12-12). Presque irrespirable tellement les deux équipes jettaient toutes les forces. Quimper disposait à 17-15 d'une courte avance. Chamalières, avec Bellanger, sortait une arme fatale. 21-23, la tension à son maximum, Chamalières avait trois balles de match maintenant. Quimper en sauvait deux. Pas les trois, l'attaque décisive était du bras de Silva Dos Santos.

Championnat LAF - 20ème journée
Quimper - Chamalières
Halle des sports d'Ergué-Armel, 1.100 spectateurs
Arbitres: MM. Dreves et Praud
Scores par set:
1er: 17-25, 2ème: 20-25, 3ème: 25-18, 4ème: 23-25
La marque des joueuses:
Quimper: Carter (16), Stojilkovic (2), Pagultova (10), Diagne Wane (7), Kriskova (18), Nevot (6), Spanou (2)
Chamalières: Tchoudjang Nana (18), Belanger (13), Brown (5), Apolinario Correa (10), Silvia Dos Santos (11)

Mentions légales