Le 22/02/2019

Quimper aux abonnés absents

Dans l'enlisement des profondeurs, le Quimper Volley 29 abattait une des cartes les plus importantes de son jeu sur la poule retour. La scoumoune touchait encore les Quimpéroises, avec l'absence d'une de leurs meilleures joueuses, Fanta Fofana, absente de dernière minute. L'adversaire, Marcq en Baroeul, promu, pointait à cinq longueurs au-dessus des Quimpéroises. Relégable pour le moment, Quimper n'avait pas d'autre alternative que de remporter ce match 3-0 ou 3-1 pour réduire l'écart sur les Nordistes. Dès l'entame et les premiers échanges, Quimper apparaissait dans la catégorie en-dessous tant les Nordistes avaient cette virevoltance près du filet que les locales n'avaient pas. Capable de faire mal en une touche, quand Quimper n'avait pas ce soir, ce pouvoir. A force de tirer sur la corde, elle a fini par lâcher, en ce vendredi soir. Relégué au classement, Quimper n'a plus de joker possible dans ce duel maintenant face à Chamalières. Les autres adversaires sont déjà trop loin au classement.

Cette partie redoutée pour le Quimper Volley 29 partait sur une tension palpable mesurable aux services dans le filet ou hors-zone. Marcq en Baroeul offrait la moitié des dix premiers points de cette façon au Quimper Volley 29. Mais la hauteur de ces joueuses au filet amenait l'assurance nécessaire pour ne pas leur faire ombrage dans cette rencontre. Avec des joueuses de la trempe de Guerra-Franco, Yordanska, Noma ou La Rosa, Marcq-Baroeul avait la classe supérieure (9-13). Quimper réagissait épisodiquement par Romana Kriskova ou Marième Diagne Wane mais la tendance était prise par une domination des visiteuses (11-17). Le premier set avait été à sens unique (16-25).

Le second prenait inexorablement le même chemin. A déception pour des Quimpéroises, fragilisées dans tous les secteurs, dont le plus préoccupant, la réception, clairement absente en ce vendredi soir (4-11). En face, les Marcquoises se régalaient en étouffant toute rebellion locale (10-16). L'équilibre précaire du QV29, en cette période de blessures, se fissurait de toutes part. Marcq en Baroeul se savait proche du maintien en LAF, en cas de victoire nette à Quimper. A 10-19, le sort de ce set ne faisait aucun doute mais Quimper, par une bonne série, se donnait les moyens d'y croire (17-21). Thibault Gosselin, l'entraîneur visiteur, demandait un temps mort pour la première fois de ce match, un premier signe de frisson dans son match. Un frisson seulement car l'ajustement était fait très vite. Trop vite pour Quimper (18-25).

La réaction ou le chaos? Quimper arrivait à son point de rupture dans ce match. La tangeante ne déviait pas d'une domination exclusive des visiteuses. Sans être outrancièrement supérieures, elles étaient régulières et homogènes dans leur ensemble collectif. Tout le contraire de Quimper, aux courbes tellement alétoires. La réception était vraiment le gros point noir de cette soirée pour Quimper. Elle n'était pas le seul mais ce facteur illustrait la différence flagrante à la marque (4-13). Sans solution que le renoncement et l'acceptation d'une défaite en trois sets, Quimper était dans un jour sans. Au plus mauvais moment de la saison. Le maintien s'éloigne encore un peu plus! Le troisième set conclu  9-25 résonnait encore dans les têtes.

Championnat Ligue A féminine 
Arbitres: MM. Carré et Berthelot
900 spectateurs

Quimper Volley 29 - Marcq en Baroeul 0-3
Score par set:
1er: 16-25, 2ème: 18-25, 3ème: 9-25

 

Mentions légales