Le 18/11/2019

Un week-end chargé d'émotions pour les Ujapistes

Tino Daoudal participait au CEJ de Saint Louis (Mulhouse) et accèdait à la finale du SH cadet après un bon parcours. En demi finale il devait s'arracher pour venir à bout de son partenaire de double, Paul Tournefier. En finale, contre Simob Baron-Veziliers (Oullins) il manquait de régularité dans le premier set, mais revenait au score en fin de set (19/21). Dans le second set, le mental semblait émoussé et il n'arrivait pas à sortir de la spirale négative (7/21).

Au régional de Quimperlé, c'était deux badistes quimpérois en pleine mutation qui ramènaient les trophées à la maison. En Double Homme, la paire Maxime Rannou / Loïc Hascoët de Trégunc, Ujapiste de formation, remportait le premier trophée dans le tableau 1 après un parcours complexe. Sur les quatre matchs joués, trois d'entre eux ont été remportés en 3 sets. Au fur et à mesure du tournoi, ils montaient en puissance et en finale, ils ont failli se faire piéger par le faux rythme de leur adversaire. Après la pause du 3 èm set (8/11 contre eux), ils décidaient de mettre de l'intensité et cette technique marchait (21/13 ; 13/21 ; 21/15). Dans l'autre tableau, l'association de Ludovic Chapin / Romain Bonnel de Plonéour, ancien ujapiste également, gagnait tous les matchs en deux sets. C'est un parcours plutôt rare, voir exceptionnel. En finale ils infligaient un score sévère aux Plérenais (21/13 ; 21/5). Les Roses ont brillé ce week-end, pas forcément avec la victoire à la clé. En Double Dame, Clémentine Rosso (UJAP) / Maelys Fardeau (Lignier) atteignaient les demi finale dans le Tableau 2 bien relevé.

La semaine prochaine, les Ujapistes seront présent au TRJ à Ploemeur pour les jeunes, et à Ploneour-Lanvern pour les seniors.

Photo de gauche à droite, Ludovic CHAPIN, Romain BONNEL, Maxime RANNOU, Loïc HASCOET

Mentions légales