Le 07/06/2014

Plonéour-Lanvern est champion de France

Le retard n'apparaissait pas insurmontable! Vaincu en pays Basque (9-7), Plonéour-Lanvern devait renverser la vapeur pour se munir d'un second titre de champion de France N2, après celui remporté en 2010. Les deux vainqueurs de la poule nord et sud, Plonéour et Biarritz se sont fait face pour cette seconde joute. Et cette fois, poussés par un public des grands jours, les diables rouges ont imprimé le rythme, dans leur salle pour quérir un second titre national (8-5).

Le moment tant attendu, au moment du soulevement de la coupe

La libération pour Plonéour!

Ca y'est! C'est fait! Plonéour est champion de France N2M

Le drapeau bigoud-breizh flotte dans la salle.

La photo souvenir de cette équipe, championne de France 2013/2014

" Aujourd'hui, nous avons fait une bonne saison. Il nous manque ce titre de champion de France pour pouvoir dire qu'on a fait une grande année", affirmait l'entraîneur-joueur, Duarte Delgado. La salle s'était mis au diapason de l'évènement. Les Basques et les Bigoudens fourbissaient leurs armes pour donner de la voix à leur équipe. Néanmoins, le match tarda à vraiment décoller, empiétré par un enjeu qui prenait le dessus sur le jeu. Le contexte était important. Il fallait un but pour lancer les hostilités. Biarritz maîtrisait la possession et l'occupation dans le camp adverse, dans ce début de match. Sans se montrer dangereux, Plonéour jouait par à coup, fermement décidé à attendre pour porter son avantage. 

Suite à un pénalty manqué par Jorge Faria (8'), Plonéour-Lanvern appuyait sur l'accélérateur et fit se lever une première fois, la salle remplie à ras bord, par un tir bien placé du stratège, Duarte Delgado (1-0, 9'). Biarritz semblait touché en plein coeur. La première flèche avait atteint la cible dans une armure jusqu'à là impassible. Plonéour en profitait pour densifier ses efforts, sans jamais départir de leur organisation défensive. La Portuguese Conection était en marche! Duarte Delgado sortait le match. Le leader technique naturel Bigouden enrhumait toujours la défense Basque. Sur un coup-franc direct, il corsait l'addition (2-0, 22'). Le fossé du match aller n'était plus qu'un souvenir. La jonction avait été faite. Et la salle pouvait exulter à l'ultime but, à 15 secondes de la pause, grâce à un but de Jorge Faria (3-0).

Duarte Delgado sort le grand jeu

Il fallait maintenant tenir cet avantage qui valait un titre de champion de France. Dans ses cages, le chat Marcos Alameda jouait la malice et faisait parler le talent pour se poster à trois reprises au coup-franc direct Basque (27'). Passé cet intermède, Jorge Faria y allait également de son doublé (4-0, 28'). Biarritz était à terre! Les deux genoux était mis, le champion N2M adoubé! Il s'affublait du doux nom de Plonéour. Le panache à son extrême, Guillaume Cochou mettait un coup d'enliminure supplémentaire à ce succès collectif (5-0, 34'). Biarritz jouait, cependant, son va-tout. Il recollait à 6-2 mais Plonéour finissait fort avec Pol Corlay et l'inévitable Duarte Delgado (8-2, 45'). Malgré un dernier retour visiteur (8-5), Plonéour-Lanvern est sacré champion de France N2M!