Le 24/08/2014

Christian Fazzino: le joueur du siècle à Combrit

Jusqu'à ce dimanche soir, le 11ème national de pétanque de Combrit se joue sur les terrains de Croaz-ar-Ver. Les joueurs oscillent au nombre de 1.000 venus de tout l'hexagone. Parmi ceux-ci, certains ont un palmarès prestigieux. Véritable phénomène de ce jeu, Christian Fazzino, 58 ans, quadruplue champion du monde, élu joueur du siècle en 2000, revient pour la deuxième fois sur ce national, après son passage en 2010. En toute simplicité, ayant pris deux semaines de vacances à Sainte-Marine, il joue en triplette avec ses compères Concarnois, André "Ratoune" Gross et Stéphane Vergos. Il espère tracer sa route jusque dans le dernier carré de la compétition.

Christian Fazzino à droite avec les Concarnois, André Gross et Stéphane Vergos

Christian Fazzino, 58 ans, quadruplue champion du monde  

Après une coupure totale avec la pétanque depuis deux semaines, Christian Fazzino, quadruple champion du monde, revient sur la scène dans ce national de Combrit. Ayant préféré ce national à celui du Puy en Velay (43), plus près de son domicile de Montluçon (03), Christian Fazzino apprécie réellement l'univers du Sud-Finistère. " Je suis pleinement satsifait de mes vacances. J'ai passé un superbe séjour avec un beau temps. Je suis touojurs content de venir ici. Le national de Combrit est une compétition décontractée et très sympa. Les gens applaudissent celui qui joue bien"

Il y'a moins de respect entre générations

Acceptant la proposition impromptue de ses compères Concarnois, André Gross et Stéphane Vergos, pour intégrer en compétition, ce duo local, Christian Fazzino respire toujours cette même flamme pour la pétanque. Même s'il avoue son amertume sur une époque différente et vécue qui prenait l'être humain plus en considération. " Si je n'avais pas la passion pour ce jeu, j'aurais arrêté depuis longtemps. Le niveau régresse de plus en plus. Il n'y a pas d'évolution de ce système et la fédération met des bâtons dans les roues à l'organisation de compétitions. Actuellement, il y'a de très bons joueurs en France mais plus de phénomènes comme pouvait l'être des Choupay, Quintais, ou Foyot. Mon regard sur cette société est également amer. Les jeunes ont moins de respect envers les vieux et nous ressentons moins de solidarité entre les générations. Les équipes durent de moins en moins longtemps. Ca se fait et se défaitt"

Jusqu'à ce dimanche après-midi, le national de Combrit se déroule. Les spectateurs sont attendus en nombre pour ce dernier jour. La compétition attire les meilleurs spécialistes Français de la discipline avec la présence de l'équipe de France, à Croaz-Ar-Ver.

Mentions légales