Le 12/10/2018

Maxime Le Goff: "Les favoris pour la R3? Beuzec et Gourlizon"

Retombé à l'échelon du district, le Plonéour FC ne veut pas rester longtemps bloqué à cette case. Pourtant, cette D1 est tel une fosse à crocodile où les crocs adverses sont acérés à chaque match. En trois matchs, les Bigoudens ont connu une parfaite synthèse de leur saison en cours: une victoire à Pont l'Abbé B (1-3), un match nul contre Saint-Evarzec (0-0) et une défaite surprise face aux CS Penmarc'h B (1-2). Dans ce début de saison, le jeune, Maxime Le Goff, 19 ans, s'affirme dans les buts du Penn Ar Prat Stadium. Bénéficiant de la lourde blessure du titulaire au poste, Pierre-Yves Gléhen, il est une des révélations de ce début de saison. Encore dans son apprentissage, il est parfaitement en phase avec la volonté du club de remonter en R3 et cerne les adversaires du PFC dans cet objectif.

Maxime Le Goff garde les buts du Plonéour FC en D1

Présence dans sa surface de réparation, sûreté dans ses prises de balle, portant la voix sur ses interventions, replaçant ses coéquipiers, Maxime Le Goff est plus qu'une doublure pour le PFC. La blessure inopportune de Pierre-Yves Gléhen (fracture de la malléole, six mois d'arrêt) a offert l'opportunité à Maxime Le Goff, d'endosser les gants en équipe première. Pourtant, son ressenti n'est pas celui qu'on croit, pour un joueur qui a besoin d'émulation pour sa progression. " C'est dommage! Un concours de circonstances. Ce n'est pas bon pour un gardien ou un joueur de ne pas avoir de concurrence au poste. Pour aller plus haut, dans la progression, c'est bien de pouvoir se jauger et apprendre au côté d'un coéquipier. Ca permet d'échanger sur les sensations, ressortir un côté compétiteur et entretenir une émulation positive", explique Maxime Le Goff.

Excellent dans sa rencontre au 4ème tour de la coupe de France, face à Landerneau FC, hormis ce corner de l'égalisation à l'heure de jeu (" Leur égalisation est pour moi. Je vois qu'elle arrive mais je juge mal la trajectoire"), il ne se défausse pas sur les situations et assume être encore dans un apprentissage. " J'avais arrêté le football au FC Pont l'Abbé, trois ans. Comme j'étais en formation de boulangerie, le football était incompatible avec les horaires de cette profession. Il falalit choisir. Maintenant, je suis sur une autre voie professionnelle. Retrouver les terrains me fait un grand bien. J'ai encore des repères à retrouver, surtout à ce poste spécial de gardien de but".

A 19 ans, Maxime Le Goff représente un avenir au poste au Plonéour FC. Entièrement tourné sur le championnat, il assume le statut de favori pour une montée en R3 mais avertit d'une concurrence féroce pour y parvenir. " Nous n'avons pas d'autres objectifs que la montée en R3. Si nous n'y arrivons pas, il y'aurait une forme de déception. Le groupe est très ouvert en D1, poule F. Des équipes comme le TGV ou Penmarc'h B sont toujours très dures à jouer. Mes favoris avec Plonéour FC pour la montée sont l'ES Beuzec et Gourlizon Sports. Ces deux équipes finiront sur le podium".

Avec le resserement à un cran entre la A et la B, Plonéour FC fait bloc derrière cet objectif de revoir la ligue en fin de saison. " L'ambiance est bonne au club. L'assiduité et l'envie de remonter font que tout le monde adhère dans le même sens. Avoir un échelon d'écart entre la A et la B amène plus de compétition aussi à l'entraînement". En recherche d'une série pour s'extirper de la masse du peloton, Plonéour FC jouera serré dans cette saison où les points seront gagnés dans la dure lutte d'une saison.