Le 29/01/2019

Les dragons résistent mieux au vent que le TGV

Il y a des matchs plus difficile que d'autres, que ce soit par le contexte ou simplement la météo. Ce dimanche le très (très..) fort vent qui soufflait au Guilvinnec n'a pas offert aux supporters présents un grand spectacle. Le premier tournant du match intervient en amont lorsque le capitaine pleuvennois, Charly GARNIER, remporte le toss et choisis de jouer avec le vent dans le dos. Pour donner une idée de la puissance de celui-ci, les locaux ne passeront le milieu de terrain qu'une poignée de fois, et jamais sur de longs ballons aériens.

Profitant d'acculer leurs adversaires dans leur moitié de terrain, les peuvennois dominent logiquement les débats mais ont du mal à ajuster leurs passes qui filent régulièrement en 6 mètres. A noter tout de même quelques belles combinaisons mais Franck GARNIER, Charly GARNIER ou encore Will LE CORRE ne parviennent pas à trouver les filets adverses. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir l'ouverture du score des visiteurs. Sur un enième ballon récupéré haut, Mathieu AMALIR est bien lance sur le côté droit et profite de la sortie du portier adverse pour tenter un lob. Les joueurs pensent d'abord que l'avant centre a mal ajusté sa tentative mais le vent pousse finalement suffisamment la ballon pour que celui-ci ne finisse dans le but ( 0-1, 30').

Quelques minutes plus tard, le buteur des dragons aura une occasion en or de doubler la mise mais enverra sa frappe bien au dessus de la cage adverse. C'est finalement le jeune Hugo LAMPIRE, pour sa première titularisation en championnat, qui va marquer à la réception d'un coup-franc (0-2, 40'). Un peu avant la pause, Charly GARNIER va aussi tenter sa chance pour porter le sort à 3-0 mais sa frappe se transforme finalement en centre pour Will le Corre qui surgit devant son défenseur (0-3, 45'). Les pleuvennois ont bien profité du fort vent dans le dos pour rentrer aux vestiaires avec un bel avantage.

Crédit photo FC Pleuven   

Crédit photo FC Pleuven   

Le second acte n'est pas aussi dominé, malgré le vent qui continue de souffler fortement, les pleuvennois réussissent un peu mieux à sortir le cuir que leurs adversaires. Ils ne se montrent pas forcément dangereux mais parviennent à éloigner le ballon de leurs cages. Il faut une mésentente entre Valentin CRAFF et Hugo LAMPIRE sur un long ballon pour permettre aux locaux de revenir au score (1-3, 75'). Alors que la tension monte petit à petit sur le terrain avec plusieurs mauvais gestes, les pleuvennois tiennent bien le choc et ne lâchent rien. Les locaux n'ont que peu d'espace en approchant de la surface et Benjamin CRAFF n'est pas réellement inquiété. Finalement, au terme d'un match particulier, les pleuvennois empochent une victoire importante pour boucler cette phase aller.

Source Texte et Photos FC Pleuven

Mentions légales