Le 03/12/2019

Jordan Celton, les illuminations de Noël

Il y'a des joueurs qui compliquent le football et d'autres qui le simplifient. Le meneur de jeu des Paotred Dispount, Jordan Celton, appartient à cette seconde catégorie. Il amène au jeu une légèreté et une part de créativité importante. Essentiel à l'inspiration des jaune et noir, son match face à l'US Trégunc a été un résumé de son importance à ce collectif gabéricois. Buteur, passeur décisif, il fut à la pointe d'un triangle axial, devant une paire de milieu défensif complémentaire et différente, Mikaël Guillamot et Fabien Prat ( le Briécois, excellent de bout à l'autre de ce derby). Le Quimpérois avance sur ses 32 ans. En pleine forme, il étonne encore par la magie de son toucher de balle, qui sait utiliser au service de son équipe.

Jordan Celton, le créateur et meneur de jeu des Paotred Dispount

A 1-1, son ouverture pour Mathieu Le Roux, un peu de la même façon que Maradona sur Burruchaga en finale de la coupe du Monde 1986, a donné à l'attaquant des Paotred Dispount, une temporisation nécessaire devant le but pour conclure au mieux l'action en but (2-1, 27'). A la 8ème minute, il avait aussi lancé le derby de la meilleure des façons en devenant le premier buteur d'une rencontre en nocturne, au stade de Lestonan, avec une tête décroisée et piquée, suite à un centre parfait de Bouba Diop. " Notre objectif dans ce derby était de démarrer tambour battant, d'aller les chercher haut et d'être présent sur les deuxièmes ballons", glisse Jordan Celton.

Vainqueur 3-1, les Paotred Dispount se sont donnés de l'air sur l'US Trégunc avec cinq points d'avance, à l'issue de ce derby. " J'aime ce poste de numéro 10 car il me donne une liberté dans le jeu, comme un électron libre dans un schéma tactique bien défini". Jordan Celton a été très souvent freiné par des blessures. Rupture des ligaments croisés au Quimper Cornouaille FC à ses 21 ans, cheville à l'US Concarneau, il aurait pu passer à l'étage supérieur. " A 21 ans, je pouvais passer le cap du niveau supérieur en CFA. J'étais en pleine progression quand je me suis rompu les croisés. A Concarneau, je retrouvais le même niveau en CFA 2 quand je me suis blessé à la cheville. Les blessures ont freiné mon élan".

Sans regrets, il a su passer outre ses aléas pour tenir un haut-niveau pendant plus d'une décennie en senior. Les Paotred Dispount auront été le club où il est resté le plus longtemps en senior. " J'ai toujours été fidèle dans mes choix de club. Il y'a beaucoup de gens qui sont formidables dans le club. Je me suis toujours senti en confiance et soutenu lors de mes blessures. J'y ai trouvé un équilibre, un plaisir et une mentalité club. Je m'éclate, cette année. J'ai envie comme tout le groupe de passer le cap de la première année en N3. En interne, le club avance, se structure avec les projecteurs, le synthétique. Nous manquons d'expérience en National 3. Dans la gestion de certains matchs, nous sommes fébriles. On est trop gentils aussi. Il faut qu'on arrête d'être dans cette attitude. Ce soir, face à Trégunc, nous avons fait le match que nous devions pour gagner".

En surmontant ses blessures, en allant chercher une continuité dans la durée, Jordan Celton a  sacrément bien mené sa carrière amateure. A fond dans cette saison, il donne une plus-value certaine à ce groupe, en mettant en lumière des qualités techniques importantes pour le bien commun de son équipe.

Mentions légales