Le 21/02/2020

La " Madjer" de Lavigne donne la victoire à l'US Concarneau

Revigorée par sa victoire d'éclat face à Lyon La Duchère (3-0), l'US Concarneau partait en même mission à Rouen Quevilly. Exactement sur le même principe de solidarité, d'union, Concarneau s'est montré extrêmement compact et intelligent pour aller chercher cette équipe de Rouen Quevilly. En repoussant tous les assauts haut normands, Enzo Basilio et la défense concarnoise ont mis les barbelés pour museler les attaquants locaux. L'ancien Lorientais, Guel, mettait à contribution un vigilent, Enzo Basilio (28'). Etincelant toujours sur cette frappe puissance de Boudjema, sauvé par un arrêt de classe du portier visiteur (59').

Valentin Lavigne a inscrit le but concarnois en toute fin de match.

Crédit photo QRM   

Loin de se contenter de ce 0-0, Pascal Laguillier, le coach concarnois, décidait même de ne pas déséquilibrer son bloc pour renforcer ce bon match nul. Il tentait un coup de poker en faisant rentrer deux attaquants, Valentin Lavigne et Cédric Tuta, dans les dix dernières minutes, à la place d'Andrew Jung, l'anvant-centre, et le milieu offensif, Abdou Moina.

En prenant un risque, Concarneau poussait en fin de match. Un corner donnait le bonheur à cette attitude visiteuse. Coupant premier poteau, Valentin Lavigne avait l'inspiration gagnante, une " Rabah Madjer", pour rabattre le ballon de la semelle intérieure. Concarneau savourait avec ce but à la 88ème minute (0-1). La solidité et l'audace ont payé. A la 12ème place au classement, les Thoniers se donnent une sacrée bouffée d'air, cinq points devant le premier relégable. Ce vendredi, Concarneau recevra Béziers, pour un match encore charnière pour le maintien. Grâce à ce nouvel élan, les Concarnois pourraient être tenté de faire passer leur série à trois victoires consécutives, jamais arrivé depuis l'arrivée du club en National.

 

Mentions légales