Le 14/02/2020

Le jour et la nuit pour l'US Concarneau

Apathique et insipide à Ajaccio, en milieu de semaine (2-0), complètement retrouvés, presque trouvés face à Lyon La Duchère, l'US Concarneau a effectué une mue complète dans l'attitude et l'état d'esprit. Ce vendredi soir marque une première étape, à confimer mais elle est significative d'une prise de conscience interne. Déjà, la composition effectuée par le nouveau trio en place, Pascal Laguillier, Ronan Nédelec et Victorio Graso, avaient le mérite des décisions fortes. Exit Danilson Da Cruz, Cédric Tuta sur le banc, comme Malik Abdelmoula, Thibault Sinquin replacé dans l'axe du milieu, Pascal Laguillier avait fait le pari de la jeunesse et de la technique en mouvement avec Maxime Bernauer, Abdou Moina et Bryan Texeira (auteur de rentrées convaincantes depuis son arrivée). Très costaud sur la première heure de jeu, avant de fléchir physiquement logiquement, Concarneau a été métamorphosé. Devant à la mi-temps par une tête piquée d'Andrew Jung sur un corner d'Hacène Ben Ali (1-0, 25'), Concarneau aurait même pu rejoindre la mi-temps avec un 2-0, avec ce boulet de canon de Bernauer, qui heurtait la barre transversale (33').

Excellent, comme son équipe, Christopher Shiashia dans son couloir gauche.

En deuxième mi-temps, l'US Concarneau insistait et un autre homme fort de ce match, Christopher Shiashia servait Andrew Jung. L'ancien Stéphanois, Sall, se trouait, Andrew Jung en renard, rôdait et ne ratait pas l'opportunité du 2-0 (48'). Lyon La Duchère était mené très logiquement face à une équipe concarnoise qui exprimait plus d'envie et d'enthousiasme.

Mais l'équipe de Laurent Roussey attendait son heure. A la 62ème minute, N'Diaye, absolument seul au second poteau, avait une situation en or, mais sa tête tapait le poteau d'Enzo Basilio (62'). Le meilleur buteur du National, Jonathan Rivas, avait un face à face avec Basilio. Il piquait sa balle mais le cadre fuyait. Assurément la meilleure situation du match pour les visiteurs (72'). Concarneau piochait dans ses réseves, après sa grosse débauche d'énergie. Guy-Piriou voyait son meilleur match de la saison, avec une grosse solidarité concarnoise. Lyon la Duchère offrait encore un cadeau à Concarneau pour le 3-0. Le rentrant Valentin Lavigne parachevait ce succès d'envergure en frappant entre les jambes du gardien, Kakou, parti à sa rencontre. Cette victoire fait un bien fou à Concarneau, qui profite de la défaite de Béziers, pour repasser au-dessus de la ligne de flotaison du National.

Stade Guy Piriou, 1644 spectateurs
Championnat National
US Concarneau - Lyon la Duchère 3-0
Buteurs:
Andrew Jung (25', 48'), Valentin Lavigne (82').

 

Mentions légales