Le 17/06/2019

La mutation de l'US Concarneau

Le maintien arraché en National, à la dernière journée face à Bourg en Bresse (0-0), a été le tremplin pour un changement complet de la méthode de fonctionnement de l'US Concarneau. A bout de souffle sur les poules retour, depuis quelques saisons, le club thonier a voulu aborder un virage important et se caler dans la roue des autres clubs de ce championnat National. L'arrivée de Benoît Cauet, à mi-saison, fut un catalyseur de cette envie interne, expliquée par le président Jacques Piriou. Outre l'équipe première, le club dans son entier évolue dans une continuité d'action avec un organigramme sportif reformaté pour la prochaine saison.

Symbole de ce virage pris, la signature à 30 ans d'un premier contrat fédéral pour le capitaine Guillaume Jannez.

Le maintien de l'US Concarneau en National, depuis les trois dernières saisons, s'apparentait à un exploit, non, par la qualité des joueurs présents, mais plutôt sur le fonctionnement atypique à ce niveau de compétition. " Sur les 18 clubs de ce championnat National, nous étions le seul qui nous entraînions en soirée. La moyenne des contrats fédéraux par club se situait autour de 15/16. Nous en avions moitié moins. Quand nous sommes montés en National, en 2016/2017, nous ne voulions pas casser notre modèle, ni le groupe qui nous avait fait monter. Ca s'est fait progressivement. Nous avions prévu de le faire de cette façon. Nous avons été dans la difficulté sur ces trois premières années de National. On repart sur une base différente et adaptée. Il fallait passer le cap pour aller vers un fonctionnement plus optimal. Ca ne concerne pas que le sportif mais l'ensemble du club, qui doit être amené à se structurer plus en profondeur. C'est même un passage obligatoire", explique le président Jacques Piriou.

Cette mutation d'une structure semi-amateure à une autre professionnelle fera, à la rentrée du 26 juin, le grand saut à Guy-Piriou. Les joueurs sous contrat seront tous concernés à 100% par le football, hormis le latéral droit, Maxime Toupin (cadre amateur, qui calera les heures d'entraînement sur ses heures de travail) et Jérémy Drouglazet (qui sera plus en priorité joueur en réserve). Le capitaine charismatique, Guillaume Jannez, a montré l'exemple en signant à 30 ans, le premier contrat fédéral de sa carrière. Tout comme un autre historique, Thibault Sinquin, qui a fait le même chemin de réflexion à 27 ans. Les jeunes sortis de la formation du club, comme Théo Lagadec, Alexandre Olivieira ou Thibaud Quéméré, profitent de ce nouvel élan du club pour signer leur premier contrat fédéral. Avec au passage, le point sur le départ d'un cadre, Mael Illien, par Jacques Piriou. " Mael a été un élément très important de ces dernières années. Il a donné beaucoup de bonheur et de satisfaction au club. Après, c'est le sens même d'un contrat reconductible ou pas à échéance des deux côtés".

Dans une lignée similaire vers le haut-niveau, la confirmation donnée par le président Jacques Piriou de la montée des 19 ans en National. " Je ne voulais pas me prononcer avant d'avoir reçu l'homologation de la mairie pour des travaux sur le terrain de Keriolet. La mise en conformité se fera le plus rapidement possible. A partir de là, notre montée en U19 National se fera pour faire progresser nos jeunes au plus haut niveau français de cette catégorie"

En senior, aussi du changement dans le staff, avec le départ de Franck Royé, après deux saisons à la tête de l'équipe réserve, Sébastien Clément est promu, à 35 ans, entraîneur de la B en R1. A sa place, en équipe C, en R2, un fidèle de la maison bleue, l'ancien latéral gauche et préparateur physique, Christophe Nicolas, qui prend en charge cette équipe composée en majorité de jeunes joueurs. Quant à Sylvain Alloueteau, il poursuit ses fonctions sur l'équipe D en D1. Chez les jeunes, là aussi, le club a vécu une année mouvementée par le départ en cours de saison de son responsable de la formation, Guillaume Mulak, à la JS Kabylie (Algérie). Son remplaçant est connu avec le Lorientais, Ronan Nédelec, qui était déjà investi au club, depuis plusieurs années. Enfin, une arrivée confirmée, celle du technicien de l'US Trégunc, l'éducateur et concarnois, Jean-Guillaume Gloaguen, qui devient le nouveau responsable de l'école de football.

Mentions légales