Le 11/01/2019

Concarneau dévisse à Dunkerque

Pour le premier match de l'ère Benoît et Kévin Cauet à l'US Concarneau, les Thoniers ont été ballotttés en terre nordiste à Dunkerque. Déjà au match aller, au stade de Penvillers, à Quimper, les Maritimes avaient fait une bonne impression dans le jeu, malgré une défaite en entame de championnat (2-1). Les voir à l'avant-dernière place n'était sans doute pas leur niveau réel au visu de leur première partie. Ce match retour a été à sens unique au niveau du score avec une victoire nette des Dunkerquois (3-0). En première mi-temps, Concarneau a réussi à déjouer tous les plans locaux. Malgré l'absence de dernière minute du capitaine Guillaume Jannez, Concarneau a résisté. Enzo Basilio sortait même l'arrêt de ces 45 premières minutes sur une tête à bout portant face à Bilel El Hamzaoui (18'). 

Le match a basculé sur un coup du sort à l'heure de jeu.

Cadenassée, se jouant sur un faux-rythme, la rencontre basculait dans le mauvais sens pour Concarneau avec un centre tendu de Gomboa. Guillaume Gégousse au mauvais endroit ne pouvait retenir son geste et poussait la balle dans les filets (1-0, 57'). Sur sa lancée, Dunkerque dominait. A vingt minutes de la fin, Benoît Cauet donnait à Romain Le Barillier sa première rentrée en championnat National. En face, Kévin N'Zuzi Mata, opportuniste, était à l'affût pour doubler la mise. Le break était fait! (2-0, 73'). Concarneau devait relever la tête. La rentrée du jeune, Alexandre Oliveira faisait du bien par sa vitesse. A la course, il battait le défenseur central local qui par un tacle déstabilisait le Concarnois dans la surface de réparation.

L'arbitre central sifflait le pénalty. Andrew Jung choissisait le côté gauche. Axel Maraval, le portier nordiste, avait tout compris et détournait sur sa ligne (83'). Dans la continuité de ce sauvetage, Chahiri jouait bien le contre. Enzo Basilio sortait avec brio son tir mais N'Zuzi Mata suivait bien pour marquer le but du KO (3-0, 84'). L'addition était sévère pour Concarneau. Dunkerque, au match complet, avait bien mérité son succès. Concarneau n'a pas pesé suffisamment dans les trente derniers mètres pour mettre en difficulté l'équipe locale. Le prochain match s'annonce important pour les Thoniers, face à lanterne rouge, Drancy, vendredi prochain, à Guy-Piriou.