Le 10/06/2021

Gwen Jugant fait son retour au Gourin FC

L’amitié est  fondamentale  dans cette nouvelle armature du Gourin FC. Elle est le ciment du flot de ces arrivées multiples au FC Gourin. Pour Gwenvaël  Jugant, elle est évidente, le défenseur central, originaire de Plouray, fera son retour en centre-Bretagne, avec  ses copains, Yann Le Poulichet et Pierre-Yves Hémon. Une manière de boucler la boucle, à bientôt 33 ans, pour un joueur compétiteur dans l’âme.

Légende: Gwenvaël Jugant, après trois ans à l'AS Plobannalec-Lesconil, retrouve le Gourin FC, retrouvant aussi Pierre-Yves Hémon.

«  La réflexion a été de finir ensemble notre carrière. Avec Yann Le Poulichet, c’est une longue histoire commencé ensemble à l’école de football, à Plouray. Nous avons joué aussi après à la GSI Pontivy, en jeunes. Il a été clairement le déclencheur de notre recrutement. Quand il a signé au Gourin FC, on a tous eu envie de le soutenir et de vivre une aventure entre potes », assure Gwenvaël Jugant.

Avec Baptiste Coullin, son compère en défense, ils ont été, sur ce dernier cycle, le feu et la glace de l’AS Plobannalec-Lesconil, en défense centrale. Se complétant parfaitement, avec un marquage serré pour le premier et une zone de couverture élargie pour le deuxième, ce granit dur du Centre-Bretagne a fait s’éroder  beaucoup d’attaquants.

A Gourin, nul doute que Gwenvaël  Jugant trouvera un dernier défi à sa hauteur. Avec toujours ce côté compétiteur qui le caractérise depuis ses débuts. «  Je ne pars pas pour partir de l’AS Plobannalec-Lesconil (R1). Je remercie l’ensemble de ce club, qui m’a fait passer trois superbes années. Je suis arrivé en milieu de saison de la Suze (Sarthe, DH, N3). Maintenant, je ferai mon retour au Gourin FC. Le recrutement est de qualité, le tout dans un contexte agréable. Je suis un compétiteur, je me donnerai à fond pour mes nouvelles couleurs. Il faudra réussir une bonne préparation, être tous ensemble soudé pour  aller chercher quelque chose à la fin de la saison ».

Retrouvant ses meilleurs amis, Yann Le Poulichet, ou faisant le même chemin que Pierre-Yves Hémon de « Ploba » à Gourin, ces nouveaux canaris promettent de réaliser un prochain envol, à leur image, affable et chaleureux en dehors et compétiteur et solidaire dès que le coup de sifflet retentit.

Mentions légales