Le 06/02/2020

Les Brestoises assommées sur le fil

À trois secondes du buzzer, le Brest Bretagne Handball a mis les deux genoux à terre dans la salle de l’OGC Nice (25-24). Dans un match au couteau face à d’accrocheuses Azuréennes, les Rebelles, handicapées par les absences, ont lutté jusqu’au bout, en vain. Les Niçoises restent décidément de sacrées bêtes noires pour le BBH qui n’a donc pas pu profiter de la défaite de Metz à Paris et a en plus perdu Marta Mangué, touchée au doigt.

Pour ceux qui doutaient encore que la Ligue Butagaz Énergie était l’un des championnats les plus denses d’Europe, cette 16e journée est venu le rappeler avec force. Brest et Metz, les deux grosses écuries de tête, de retour de leur déplacement européen du week-end, ont ainsi cédé chez des moins bien classés et sans doute payé une fatigue imposée par un calendrier hyper chargé. Bretonnes et Lorraines auraient pu profiter de la déconvenue des autres, il n’en sera rien et le haut du classement reste donc le même avec les deux rivaux au coude à coude (le BBH est devant de 3 points mais à également un match en plus). « On sait qu’on ne peut pas être à 100% à chaque fois, le calendrier est tellement dantesque, soufflait Laurent Bezeau. Mais on n’a aucune défaite en Ligue des Champions et même si c’est plus compliqué en championnat, on est toujours premiers ».

Voir la suite de l'article sur le site du BBH

Crédit photo : Petrazur Photo / BBH   

FICHE TECHNIQUE

NICE – BREST : 25-24 (11-9)

NICE : Sako (g.), Colic (g.), Abdelmalek (3), Agathe (6), Blonbou (4), David, Fall (5), Herzog, Le Béchennec, Palmero, Prouvensier (3),Skolkova (1), Sy (2), Tandjan (1). Entraîneur : M. Kolev.

BREST : Toft (g.), Quiniou (g.), Coatanéa (1), Fofana, Foppa (6), Gros (7), Gulldén (1), Jarrige, Lassource (3), Mangué (2), Mauny, Minevskaja (2), Pop-Lazic, Tissier (2). Entraîneur : L. Bezeau.

Mentions légales