Le 15/02/2020

Faïze Attoumane, une pépite à polir

À l’image de son île natale, Mayotte, terre discrète, chaleureuse et haute en couleur, Faïze Attoumane, jeune et talentueux attaquant de l’équipe première de L’Étoile Saint Laurent en Régional 2, suit tranquillement son chemin de footballeur. À 25 ans, le jeune et talentueux attaquant s’affirme un peu plus comme l’un des joueurs sur qui Mickaël Fily et Michel Kermorgant pourront compter pour la suite du championnat. Né à Mayotte et arrivé en France métropolitaine il y a seulement 8 ans, le protégé du président Patrick Jaouen a commencé à taper dans un ballon dès son plus jeune avec le club de l’USC l’Abattoir. À ses 17 printemps, et afin de croire en un avenir meilleur, sur les conseils de son cousin Endhoumou Chanfi (ex-stagiaire pro au Sade Brestois), il s’envole pour la France et il finit par arriver à Brest en 2013. Après une période d’acclimatation somme toute normale, il s’est rapidement adapté à son nouveau cadre de vie et à ses nouveaux repères tant culturels que sportifs. C’est ainsi qu’il a signé sa première licence au Plouzané AC, et après trois saisons entre les U19 et les seniors il a poursuivi sa progression au sein de l’US Plougonvelin, où il a marqué pas moins d’une trentaine de buts en trois saisons.

Faize Attoumane, la nouvelle étoile de Saint-Laurent. Photo: Jean-Michel Lossec

Pour Mickaël Fily et Michel Kermorgant, son arrivée à L’Étoile Saint Laurent en début de saison s’est avérée très positive. « Lors des matchs aller, Faïze a eu un peu de mal à assimiler le niveau du régional 2. Son état d’esprit très positif, sa mentalité de compétiteur et son envie de progresser l’amènent aujourd’hui à s’améliorer de manière importante. C’est un diamant brut, qu’il nous faut polir afin qu’il conserve de son éclat ».

Véritable bourreau de l’équipe de Bourg-Blanc le 19 janvier, en marquant un but et en provoquant deux penalties, ce match a été une véritable rencontre référence pour lui. « Jusqu’en janvier je n’étais pas au mieux de ma forme. Il y a un écart entre le régional 3 et le régional 2, mais j’ai beaucoup travaillé lors des entraînements afin de combler mes carences. Depuis le début d’année, j’ai repris confiance et j’ai le sentiment que l’on retrouve le vrai Faïze. Je prends beaucoup de plaisir sur le terrain et dans l’équipe, mais je sais aussi qu’il va me falloir encore travailler pour m’améliorer dans la finition »

Animateur périscolaire et socio-culturel pour la ville de Brest et la maison de quartier de Lambézellec, Faïze Attoumane a un emploi du temps très rempli, ce qui ne l’empêche pas de donner son maximum lors des entraînements et des rencontres de championnat. Très enthousiaste et très lucide, il sait aujourd’hui quels sont ses points forts et quels sont ses points faibles. « J’ai parfois tendance à mal gérer mes émotions, ce qui m’a valu deux cartons blancs. Il faut que mentalement je progresse afin de mieux appréhender ma frustration quand les choses n’avancent pas comme je le souhaite ». Tout comme l’équipe de Saint Laurent, Faïze Attoumane se montre toujours très volontaire et humble dans l’effort. S’il continue de se montrer opportuniste et adroit dans la surface de vérité. Il est permis d’espérer pour lui, une longue et prometteuse carrière sur le front de l’attaque Stelliste. « J’ai signé ici dans l’espoir de m’inscrire sur un projet à long terme. Nos bons résultats m’encouragent à vouloir construire quelque chose avec cette équipe ». Homme de valeur, l’Étoile a trouvé en Faïze Attoumane un joueur prometteur, doté d’un sens du respect du maillot. Nul doute que le club Lambézellecois avec un tel joueur a encore de beaux jours devant lui, pour le plus grand plaisir de ses supporters, de ses dirigeants et de tous les gens qui s’investissent dans ce club historique du microcosme footballistique Brestois.

Pierre-Yves Guéguen

Mentions légales