Le 23/11/2020

DANS LE RETRO : Saint Brieuc élimine l'Olympique de Marseille (1/5)

Créée le 15 janvier 1917, sous le nom éphémère de Coupe Charles-Simon et alors que la première guerre mondiale touchait a sa fin, la Coupe de France s’est imposée au fil des ans comme une compétition incontournable. Cette épreuve à part dans le sport français, permet chaque année aux clubs amateurs de participer à la même compétition que les équipes professionnelles. Les duels David contre Goliath ont forgé la légende de la Coupe de France, surtout quand le petit dévore le grand.

La coupe de France a 100 ans cette année, l'occasion de se remémorer les exploits des clubs bretons qui ont connu la magie de la coupe. Au travers des confrontations qui paraissaient inégales sur le papier, des équipes en se transcendant éliminaient les cadors du football français. Nous avons retenu cinq équipes qui en cinquante ans ont crée la  surprise. Chaque semaine, en remontant le temps et les différentes époques, vous découvrivrez ces clubs bretons qui ont marqué l'histoire de la coupe de France.

Il y a juste 50 ans, le Stade briochin, petit poucet de la Coupe, battait la prestigieuse équipe de l'Olympique de Marseille. Dans les archives de l'INA, nous avons retrouvé le reportage d'un journaliste de Bretagne Actualités qui faisait le point avec l'entourage du cendrillon de la coupe avant sa rencontre contre les Olympiens. « Devant Marseille, nos Briochins ne partiront pas favoris, certes, mais ne se considèrent pourtant pas battus d'avance. »

Dans ce duel du David briochin face au Goliath olympien, c'était le Stade briochin qui remportait la partie. Encore une fois, la Coupe de France avait renforcé sa légende. Les 8° de finale étaient fatales aux Bretons, qui perdaient face aux joueurs du RC Strasbourg.

Résumé du quotidien Le Provencal du 14 février 1966

Le club phocéen avait déjà remporté par deux fois le championnat de France (1937 et 1948), ainsi que six coupes de France (1924, 1926, 1927, 1935, 1938, 1943) ! De son côté, le club des Côtes-du-Nord, évoluait en Division d’honneur de la Ligue de l’Ouest de football, la plus haute division régionale. Par le passé, d’après le président du club René Girard, les « jaunes et bleus » de Saint-Brieuc avaient déjà atteint par six fois les 1/16e de finale de la Coupe.

Cette rencontre tant attendue à Saint-Brieuc avait lieu à Brest, sur le terrain du stade de l’Armoricaine (actuel stade Francis-Le Blé) devant 32.810 spectateurs. Le 11 février 1966, le Stade briochin remportait la rencontre 1-0 avec un but de Trotel à la 35° minute. Les briochins se qualifiait pour les 8° de finale mais ils perdaient 5 buts à 2 à Brest face aux joueurs du RC Strasbourg, les vainqueurs de la Coupe 1966 contre le FC Nantes (1-0).

La formation Briochine : Dans les buts, Audigane, arrière gauche, Quéverdot, arrière centraux, Le Bouedec et Couëdic, arrière droit, Meyer, milieu de terrain, Bodez et Biliou, et en attaque, Etez, Delabarre, Trotel et Petiot.

L'équipe du RC Strasbourg victorieuse de la Coupe de France en 1965/66.
2ème Rang: René Hauss, Raymond Kaelbel, Johnny Schuth, Denis Devaux, Raymond Stieber, Pierre Sbaiz
1er Rang: Gilbert Gress, Roland Merschel, José Farias, Robert Szczepaniak, Gérard Hausser
Photo prise le 22 Mai 1966 lors de la finale de Coupe de France entre le RC Strasbourg et le FC Nantes (1-0).

Mentions légales