Le 04/01/2018

La rétro finistérienne de l'année 2017

Comme le veut la tradition, l'entrée dans la nouvelle année est l'occasion de se rappeler les bons moments vécus durant les 12 mois qui s'effacent pour laisser place aux souvenirs. Comme les autres années, 2017 nous a réservé des moments d'émotions et nous a fait vivre les exploits accomplis par les sportifs du bout du monde. Avant de débuter la nouvelle année, revenons en image sur une rétrospective des grands moments de l'année en Finistère. Du titre de championnes du monde de handball décrochés mi-décembre en passant par ces 365 jours ponctués d'exploits, de médailles de titres et de records. Revivez les temps forts de 2017 au travers des coups de coeur qui restent encore en mémoire. 

TROIS BRESTOISES CHAMPIONNES DU MONDE

Au terme d'un match superbement maîtrisé, les Françaises ont terrassé les tenantes du titre norvégiennes 23-21. Tactiquement et défensivement, les Bleues ont sorti une prestation incroyable. Bravo aux trois Brestoises Allison Pineau, Cléopatre Darleux et Astride N'gouan pour ce titre de Championne du Monde. Elles sont attendues à l'Arena le 30 décembre lors de la rencontre face à Nantes avec une médaille d'or autour du cou... Voir l'article

L'US CONCARNEAU RETROUVE LES 32° DE FINALE

Le stade Guy-Piriou avait revêtu ses habits de lumière. En mode coupe de France, deux ans après un 16ème finale de la coupe de France, face à Troyes (1-3), l'US Concarneau retrouvait par ce choc du Finistère contre le Stade Brestois, ce parfum si différent et particulier de la coupe de France. Ce derby entre les deux meilleures équipes du Finistère a donné son verdict en faveur de l'équipe supérieure hiérarchiquement. Oui, le Stade Brestois pendant 80 minutes, a géré son match parfaitement. Le tournant de ce derby a été à la 75ème minute quand Habib Diallo a tapé la barre à 0-2. Et Concarneau s'est transformé en un volcan en éruption.... Voir l'article

JÉRÉMY GELIN, PREMIÈRE VICTOIRE EN PROFESSIONNEL

Titulaire pour la première fois en défense centrale contre Strasbourg, la semaine dernière, Jérémy Gelin enchaînait par un derby contre Nantes, au Stade de la route de Lorient. Pour sa première titularisation à domicile, la soirée était une réussite pour l'ancien joueur de l'US Pluguffan et de l'ES Kerfeunteun. Il débutait la rencontre en charnière centrale et se mettait en évidence dans ses duels contre les attaquants nantais et dans ses relances. A la 82° minute de jeu, le nouveau coach Lamouchi procédait à un changement technique. Il remplacait Yoann Gourcuff, qui avait réalisé une excellente partie, par Joris Gnagnon. Le rentrant prenait la place de Jérémy Gelin qui glissait en milieu de terrain. Six minutes plus tard, Khazri signait son second but et permettait aux Rennais de remporter le derby... Voir l'article

UNE FINISTÉRIENNE, CHAMPIONNE DU MONDE DE PÉTANQUE

Une bretonne vient de remporter le championnat du monde de pétanque par équipe à Kaihua en Chine. Caroline Bourriaud, 19 ans, licenciée au club de Plounéour-Ménez depuis un an, ramène le titre mondial pour sa première participation.  Déjà championne d’Europe Espoir 2016 en Espagne, médaille de bronze en doublette aux mondiaux en Pologne et médaille d’or en solo en tir de précision, elle étoffe son palmarès d'un titre mondial. Elle faisait équipe avec Charlotte Darodes, Angélique et Anna Maillard et elles ont remporté la finale contre Madagascar 13 points à 6. Pour l'équipe de France féminine de pétanque, c'est une première depuis 1994...  Voir l'article

EXPLOIT DE GWLADYS LARZUL, VICE CHAMPIONNE DE FRANCE DU 200 PAPILLON

Gwladys LARZUL vient de réaliser un véritable exploit aux Championnats de France à Montpellier Elle est devenue vice championne de France du 200 mètres papillons derrière la championne de France Lara GRANGEON; La bigoudènne a réalisé une course superbe en prenant tous les risques dès le départ. Magnifique médaille d'argent qui récompense tout le travail effectué par l'ancienne nageuse des Nageurs Bigoudens...   Voir l'article

QUALIFICATION HISTORIQUE DES ROSE ET NOIR DANS LES DERNIÈRES SECONDES

" Bravo les filles ! " Mathieu Bourbigot, un large sourire, pouvait savourer. « On avait vu qu’elles n’avaient pas de banc, qu’il y avait le moyen de passer, on a vraiment été au bout des choses ! » Et d’entrée les Roz Hand’Du 29 soutenaient le rythme normand : montée de balle de Bihan, aile de Le Noac’h 3-5 (6'). Pourtant, quelques imprécisions dans la transmission ou à la finition se payaient cash. Ainsi, malgré une défense à la hauteur, le jeu collectif fluide de Colombelles, trouvait des brèches, validées par l’efficacité des shoots de Lods au centre, de Chedru à l’aile, 4-6 (11'). Guerbaa sortait ensuite le grand jeu pour maintenir un écart minime, 5-6 (16'). Cependant les Normandes profitaient pleinement de ballons locaux perdus et s’échappaient, 5-9 (22'). Parfaitement réactifs, fidèles à leur jeu de contre, Les Rose et Noir, recollaient en deux minutes, 9-9 (26'), elles rejoignaient ensuite les vestiaires par une marge étroite, 11-12 (30')...  Voir l'article

IRONMAN : SEBASTIEN ESCOLA TERMINE EN MOINS DE 10H

L'Ironman est le nom donné à l'un des plus longs formats du triathlon. D'une distance totale de 226 kilomètres (140,6 miles), cette compétition est appelée Ironman, « Homme de fer » en français. Cette appellation est associée au triathlon Ironman d'Hawaï originel créé en 1978 par le couple Navy de Judy et John Collins, basé à Honolulu. Il proposait de combiner les trois épreuves d'endurance les plus difficiles d'Hawai'i : le Waikiki Roughwater Swim de 2,4 milles (3,8 km de natation), le 112 miles de la Around-O'ahu Bike Race (180,2 km de cyclisme) et le Marathon d'Honolulu de 26,2 miles (course à pied de 42,195 km)...  Voir l'article

 

AGATHE GUILLEMOT PULVÉRISE SON RECORD

Les deux favoris du CA Bigouden ont été au rendez vous de cette montée du phare d'Eckmühl. Agathe Guillemot et Maxime Signorino ont remporté ce championnat du monde.  Sur les 307 marches de la montée, Agathe Guillemot a littéralement pulvérisé son propre record personnel de plus de cinq secondes. Le record établi l'année dernière était de 1'10''64, il est dorénavant de 1'04"54. Elle laisse Laurianne Silva,  la seconde féminine à plus de 20 secondes. Pour Maxime Signorino avec un temps de 47"47, il signe sa quatrième victoire et laisse son rival Greg Dupouy  à plus de cinq secondes. Il ne bat pas son record personnel de l'année dernière qui était de 46'56"....  Voir l'article

LE QUIMPER VOLLEY RESTE EN LIGUE A FÉMININE

Tout le Quimper Volley 29 attendait cette nouvelle, le maintien des Quimpéroises en Ligue AF. Cinq clubs seulement pouvaient accéder au niveau supérieur, Mougins, Istres, Marcq-en-Baroeul, Sens et Chamalières. Avant cette dernière journée, les candidatures de Sens, Marcq en Baroeul n'étaient plus d'actualité pour une montée. Aprés les résultats de la 12° journée, seul Chamalières, leader des play-offs d'Elite féminine, est en position de monter. A deux journées de la fin des play-offs, les jeux sont faits. Mougins et Istres ne peuvent plus monter. La seconde place des play-offs est occupée par les Franciliennes de Clamart, qui n'ont pas obtenu en début de saison par la commission sportive de la édération française, la validation du statut pour accéder à l'élite. Suivant le réglement de la FFVB, l'équipe classée à la 11ème place de LAF, soit Quimper, est officiellement repêché. Pour le Quimper Volley 29, cette nouvelle si elle est confirmée, serait une première pour un club quimpérois omnisport en sport collectif.

LES BRESTOISES, VICE CHAMPIONNES DE FRANCE

Après une défaite d'un petit but d'écart au match Aller, Brest se déplaçait à Metz pour faire trébucher l'équipe la plus titrée du handball féminin français (21 sacres en championnat, 8 Coupes de France, 8 Coupes de la Ligue. Elles ont été longtemps devant au score mais les Messines ont fait la différence en fin de la seconde période avec une série de cinq buts consécutives. Défaite par deux buts d'écart (25-23), les Rebelles, pour leur première année en LFH, décrochaient le titre de vice-championnes de France, qui récompensait la saison extrordinaire du promu Brestois. Les Messines étaient couronnées championnes de France pour la 21° fois de leur histoire.

L'UJAP QUIMPER EST EN PRO B!

Plein d'espoir pour son déplacement en Alsace, l'Ujap Quimper a vite déchanté face à l'armada locale, en place et en rythme (38-25, 20'). Menés 49-30, à la 25', les Quimpérois se sont trouvés dans une telle situation qu'ils devaient absolument réagir en équipe. Face au défi de l'Américain, Fabyon Harris et du Lituanien, Giedrus Stanilius, Souffelweyersheim a réussi son pari de tenir la marque et prendre le large. L'Ujap Quimper a fait le dos rond dans cet éclat général avant d'attendre patiemment son heure. Encore une fois, Vyacheslav Bobrov, qui mériterait le titre de meilleur joueur de cette division N1M, a été l'élément le plus recherché par ses partenaires, dans l'urgence d'un retour. Dominant dans la peinture, tactiquement au point, techniquement avec deux mains sûrs et physiquement, taillé pour le combat, les Quimpérois ont trouvé ce point d'ancrage dans la raquette pour amorcer un retour inespéré à la 25ème minute. L'Ujap Quimper, comme au match aller de la finale, a décollé à ce moment du troisième quart-temps pour atterir à la fin d'une prolongation en Pro B (79-92, ap)...   Voir l'article

CÉLIA FRASSIN ET TINO DAOUDAL, CHAMPIONS DE BRETAGNE

Samedi, aux Championnats de Bretagne de Kervignac (56), le Quimpérois Tino Daoudal, est devenu champion de Bretagne Minime en Double Mixte. Dimanche, il gagnait le Double Homme avec son partenaire Amaury Lelièvre, 21/19 21/15. En Simple Homme, la montagne était haute pour atteindre le sommet. En demi-finale il jouait très bien mais n'arrivait pas à terminer les points quand une occasion se présentait. Parfois, il manquait de patience dans sa construction de jeu et se faisait battre 16/21 et  20/22 après un dernier set gagné par son adversaire qui paraissait proche de la rupture. Il terminait à la 3° place du Simple Homme. Avec ses podiums l'Ujapiste était qualifié dans les trois disciplines pour le France Jeunes....  Voir l'article

DANS LE CHAUDRON DE LA CIMENTERIE AVEC LE LANDERNEAU BRETAGNE BASKET

Sur sa lancée de sa victoire à Arras (66-78), le Landerneau Bretagne Basket a confirmé, ce samedi 25 février 2017, dans sa salle de la Cimenterie, devant 1600 spectateurs face à Reims, un concurrent direct aux play-offs en ligue 2 féminine. Battues de six points au match aller dans la Marne (61-55), les Landernéennes ont arraché une victoire décisive de sept points, luttant jusqu'au bout pour arriver à cet écart avec deux lancers-francs marqués à une seconde du terme de ce match par la très adroite, Pauline Lithard (63-56). A un mois et demi du début des play-offs, les Landernéennes tiennent leur troisième place au classement.

 

 

Mentions légales